Maule 21

Edito de mars 2009

vendredi 3 avril 2009 Daniel BRIATTE

Editorial

Il y a peu, les usagers/clients de la ligne SNCF Maule – Montparnasse, ont découvert "le cadencement". Nouveaux trains, nouveaux horaires, la révolution est plus profonde que l’on pourrait croire.

Si les Suisses et les Allemands connaissent le cadencement par cœur, c’est une découverte pour certains des Franciliens, dont nous sommes, qui oublieront bientôt les fiches horaires à 43 renvois et 17 variantes selon les jours. Après l’Aquitaine, Rhône-Alpes, PACA, Bourgogne et autres, la région Ile de France, toujours à la traîne, vient d’adopter le cadencement sur certaines de ses lignes, d’ailleurs en grande partie contrainte par les régions voisines qui voulaient, pour leur trains, un accès plus pratique à la capitale...

Mais quels sont les principes du cadencement ? Dans le jargon officiel, c’est :
- "la répétition d’une mission commerciale selon un rythme régulier (quart d’heure, demi-heure...) et identique créant une bonne lisibilité de l’offre", autrement dit des trains qui s’arrêtent toujours à la même minute quelque soit l’heure.
- "le comblement des creux de desserte pour mieux répondre aux besoins de toutes les catégories de voyageurs, au-delà des seuls déplacements domiciles travail" autrement dit, si on a des trains tous les quart-d’heures en heure de pointe, on en aura également en heures creuses mais seulement toutes les heures par exemple.
- "la politique d’arrêt est identique pour les trains desservant un même axe", autrement dit tous les tains s’arrêtent toujours aux mêmes endroits.
Ces principes s’appliquent donc maintenant à la ligne desservant Maule, mais attention, avec quelques petites libertés entre le matin, la fin de matinée et l’après midi. Il vaut donc mieux se renseigner tout de même...(voir en fin d’édito)

Pour la région Ile de France, trois lignes sont concernées. :
- la ligne de Paris Montparnasse vers Rambouillet, Dreux et Mantes-la-Jolie par Plaisir dite ligne N (en partie la notre)
- la ligne de Paris-Lyon vers Montargis et Montereau, dite ligne R
- la ligne de Paris-Saint-Lazare vers Mantes-la-Jolie par Poissy dite ligne J (qui concerne aussi les Maulois qui préfèrent aller à Saint Lazare)

Transportant quotidiennement 240 000 voyageurs ces trois lignes ne représentent pourtant que 10 % de trafic Transilien. Mais si l’augmentation globale de l’offre de transport sur ces lignes est de 32 %, elle n’est que de 18 % sur la ligne qui nous intéresse, et encore sans que la distinction entre Paris-Rambouillet, Paris-Dreux et Paris-Mantes (par Maule donc) nous soit connue. Constatons tout de même que si aucun effort n’est fait sur la durée du trajet (55 minutes), le nombre de trains à été porté, par jour, à 19 pour Paris et 21 pour le retour. Il est loin l’unique autorail de 9 heures qui ralliait, quasi direct, Montparnasse en une demi-heure....

Quoiqu’il en soit, ce n’est pas grâce à l’action de nos élus que nous devons cette amélioration de la desserte Mauloise, mais a ceux, entre autres, des Régions Normandes qui réclamaient le cadencement de Paris-Caen-Cherbourg et Paris-Rouen-Le Havre... Mais peut-être qu’ils pourraient se rattraper sur la mise à jour des horaires des bus qui ne sont plus maintenant en correspondance !

Pour obtenir simplement les horaires des trains, voir les "horaires de la SNCF" dans le site.

Merci aux revues "Rail Passion" (n° 135 et 136) et "Ferrovissime" (n° 13) dont s’est largement inspiré cet édito.

Daniel Briatte
03/03/2009


Vous avez une question, une suggestion ?

Utilisez l'onglet "contact" en haut du site

L'équipe de Maule21 se fera un plaisir de vous répondre en ligne dans les meilleurs délais

Derniers articles
Accueil du site | Contact | Mentions légales | | visites : 82883

Suivre la vie du site Archives  Suivre la vie du site Les éditos précédents