Maule 21

Editorial d’octobre 2009

jeudi 1er octobre 2009 Daniel BRIATTE

Du nouveau au Conseil municipal

Le temps passe. La vie continue. Les enfants grandissent. Puis vient le temps des petits-enfants... et celui de s’en occuper.
C’est ainsi que Martine Rouhault tourne la page de son activité municipale. Élue désormais dans l’opposition, elle ne trouvait plus le plaisir d’être en première ligne d’une activité au service des Maulois. Et pourtant ces derniers lui doivent beaucoup.

Ayant rejoint l’équipe municipale de Daniel Demaison en 1995, elle fut nommée Déléguée aux affaires scolaires pendant un an, puis elle a remplacé Maurice Cotard au poste d’Adjoint chargé des Affaires Scolaires.

Elle a ainsi fortement contribué au sein de l’équipe municipale, en collaboration avec des collègues et les employés communaux aux évolutions dans les écoles, et de la pratique scolaire et péri-scolaire.

Par une politique de maintien de l’élaboration et de la préparation des repas en cuisine sur place, elle a fait passer le taux de fréquentation des restaurants scolaires de 53 % en 1995, à de plus de 75 % actuellement. Refusant la cuisine industrielle réchauffée et maintenant la vigilance sur la qualité et la variété des repas tout en respectant les règles de l’équilibre alimentaire, elle a mené une action d’éducation au goût et au comportement avec une harmonisation des règles de vie dans les quatre restaurants scolaires avec le concours de l’équipe d’encadrement .

Plus globalement elle a organisé la rédaction d’une charte de restauration et celles des règlements de cour des écoles primaires qui ont été étendus à l’ensemble des récréations en collaboration avec les directrices des écoles primaires. En contribuant à l’aménagement d’un lieu où les enfants peuvent participer à des jeux calmes (coloriages, jeux de cartes) elle a veillé à la mise en place d’une animation (jeux de cours et ateliers de travaux manuels) et poursuivi le partenariat avec des stagiaires du Lycée professionnel du Buat, qui depuis 8 ans ont une responsable de la Mairie qui les encadre dans leurs actions.

Connaissant bien les problèmes posés par des bâtiments parfois vieillissants, elle a initié de nombreux travaux, aussi bien d’entretien que d’économie d’énergie. C’est ainsi que des travaux de réfection du chauffage de l’ensemble du bâtiment Coty a été mené suivi par la pose de vannes thermostatiques sur les radiateurs. Pour Charcot, c’est le remplacement de la chaudière effectué par la nouvelle municipalité qui avait été programmé.

Soucieuse de la sécurité des élèves elle a présidé à de nombreuses mises en conformité dont celles des armoires électriques, des blocs de sécurité, des prises de courant et de l’éclairage A cette occasion, des faux plafonds ont été posés sur l’ensemble du groupe Coty (plus de 2 100 m2) pour des raisons d’acoustique, d’économie de chauffage et d’esthétique. Cette démarche de mise aux normes électriques et de pose de faux plafonds s’est poursuivie au groupe élémentaire Charcot.

Enfin, pour l’agrément des élèves aussi bien que pour leur sécurité, elle a veillé particulièrement à la mise en conformité des jeux de cour avec l’achat de nouveaux jeux et de poteaux de baskets pour les cours des écoles primaires.

Toujours à l’écoute des parents, et en raison d’une hausse importante de la fréquentation de l’accueil péri-scolaire, elle a ouvert ce service dans chacune des 4 écoles et élargit des horaires d’accueil. Pour le rendre plus pratique, elle a fait évoluer le mode de règlement, puis d’inscription à la satisfaction de tous.

Voilà, entre autres actions, le travail effectué par une Martine passionnée par le service public, ne ménageant pas sa peine et répondant toujours à la moindre sollicitation. Qu’elle en soit ici remerciée.

Tout en restant dans l’équipe MauleXXI, dont elle est membre fondatrice, elle cède sa place au suivant sur la liste, Michel Dufays. Anciens agriculteurs - maraîchers qui ne connait, des vieux Maulois, Michel et sa famille. Élu depuis 1977, adjoint à l’Environnement dans l’ancienne équipe, Michel Dufays sait tout de ce pays ou il est né. Connaissant la nature pour y avoir vécu sa vie entière, Michel n’est pas un écolo de salon, il sait de quoi il parle. A ce titre il était Délégué au Syndicat des Eaux, Délégué au Syndicat d’entretien de la Mauldre et membre du bureau du SIEED où il a participé à l’étude de la déchèterie maintenant tombée aux oubliettes.

Dévoué à la Commune et à ses habitants, il veillait discrètement sur leur confort et à leur sécurité. Un seul exemple le caractérise : les nuits de tempête de neige, personne ne s’étonnait le matin venu de pouvoir circuler normalement dans les rues de Maule. Mais personne n’avait remarqué Michel dégager les rues à cinq heures du matin avec son tracteur. En revanche on a bien vu qu’il n’était plus élu l’hiver dernier... Il est l’illustration même du vieil adage s’appliquant à certain conseiller : ce qu’ils font ne se voit pas, c’est ce qu’ils ne font pas qui se voit.

Quoiqu’il en soit, Michel si actif, si dévoué, plein d’idées et de projets, ne se voyait pas siéger dans une opposition condamnée à l’inaction. Il a donc cédé sa place à la suivante de la liste, Sylvaine Pomonti. Professeure d’anglais au collège de Maule, elle y déploie une activité remarquable de pédagogue et d’organisatrice. En siégeant au Conseil, elle ouvre une nouvelle page de son savoir-faire et nul doute qu’elle saura mettre à profit dans les années prochaines ce qu’elle y apprendra. Nous lui souhaitons la bienvenue dans le groupe MauleXXI.

Daniel Briatte


Vous avez une question, une suggestion ?

Utilisez l'onglet "contact" en haut du site

L'équipe de Maule21 se fera un plaisir de vous répondre en ligne dans les meilleurs délais

Derniers articles
Accueil du site | Contact | Mentions légales | | visites : 84289

Suivre la vie du site Archives  Suivre la vie du site Les éditos précédents