Maule 21

Editorial de février 2010

mardi 2 mars 2010 Daniel BRIATTE

Chronique d’une mort annoncée

Le lundi 25 janvier, le Conseil Municipal a, sur la demande insistante du Maire, voté (moins sept abstentions) une motion donnant l’accord de la Commune pour une liaison Mantes/St Quentin passant sur le plateau à la condition qu’elle n’ai pas de raccordement sur la ville.

On peut être contre cette route pour des raisons d’environnement, de nature et de petits oiseaux. C’est parfaitement légitime. Également, on peut être pour avec une intention de développement économique, de désenclavement et de sécurité locale. C’est une autre vision de l’avenir. Mais l’expérience montre que l’on peut aussi jouer les deux. St Germain en Laye a refusé, haut et fort, avant sa construction, un branchement sur A 14. Résultat, on a tout de même fait une autoroute à la pointe de l’écologie et les habitants ont, dix ans plus tard, payés eux mêmes leur raccordement... qu’ils ont fini par juger indispensable. Sauf que Maule n’aura jamais les moyens de s’offrir le luxe d’un raccordement correct et acceptable quand la route sera faite.

Donc Maule a choisi de ne pas choisir. Curieuse décision tout de même. Être d’accord pour subir les inconvénients et refuser les avantages de la contrepartie ! C’est la pire bêtise stratégique que l’on pouvait faire... A la place d’un choix binaire (pour ou contre avec éventuellement plein de bémols...) on a préféré ne pas choisir et mélanger l’amitié du Conseil Général avec le confort d’habiter rue d’Orléans. Peu importe Maule et son avenir.

L’étude fourni par le Département est pourtant assez claire. Même si elle comporte des erreurs manifestes qui font l’aubaine du Maire, elle montre, sans cacher les inconvénients, l’aspect positif que la voie nouvelle peut avoir sur la ville. Au surplus, elle montre aussi l’impact négatif qu’une absence de liaison peut avoir sur son développement. On aurait pu trouver des solutions pour valoriser les avantages et minimiser les inconvénients. Bref, on aurait pu essayer d’être intelligent. Mais manier la hache sans réfléchir a toujours été plus facile... Désespérant.

A défaut de pouvoir publier cette étude, vous trouverez, ci-dessous, l’analyse que j’ai pu en faire. Peut-être que je me trompe. Sinon, pour notre ville, cette motion est la chronique d’une mort annoncée.

Daniel Briatte

Liaison_SASQY02.pdf


Vous avez une question, une suggestion ?

Utilisez l'onglet "contact" en haut du site

L'équipe de Maule21 se fera un plaisir de vous répondre en ligne dans les meilleurs délais

Derniers articles
Accueil du site | Contact | Mentions légales | | visites : 84289

Suivre la vie du site Archives  Suivre la vie du site Les éditos précédents