Maule 21

Editorial de mars 2013

vendredi 1er mars 2013 Daniel BRIATTE

L’enquête diligentée sur la modification du PLU a suscité beaucoup d’intérêt et d’opposition de la part des Maulois à en juger par le record de connexions au site atteint les jours après la publication du rapport du Commissaire-enquêteur. Contrairement à ce qu’affirme la Mairie, l’avis n’était pas franchement favorable puisque les conditions imposées, si elles ne sont pas respectées, entraîneraient, de facto, un avis formellement défavorable du commissaire enquêteur (1). En fait, ce dernier s’est habilement retranché derrière l’avis des techniciens, tout en sachant que ceux-ci appartiennent au Conseil Général...

Au delà, de ces avis techniques, une autre question se fait jour. Pourquoi ce flou autour du prix de cession des terrains généreusement offerts à l’urbanisation ? Le Maire, en Conseil municipal, a annoncé une fourchette de prix entre 50 et 80 € le m2. Dérisoire quand on sait que le prix réel du terrain, viabilisé il est vrai, tourne autour de 200 € pour des grandes surfaces et en périphérie de Maule.

C’est ainsi que le site perçoit de nombreuses interrogations dont le courriel suivant, publié intégralement ci-dessous, est représentatif :


OBSERVATIONS CONCERNANT LE PROJET D’URBANISATION
DE LA ZONE DITE « DU COLLEGE » AU DESSUS DES RUE DE MAREIL ET DU VAL DURAND.

Ce projet d’urbanisation prévu sur des terrains propriété de la commune de Maule, autour du cimetière et en prolongation vers le collège, a fait l’objet d’une enquête publique en septembre-octobre 2012.
Pour réaliser cette opération la municipalité a la volonté, d’une part, de vendre au promoteur privé NEXITY, la moitié du terrain communal, l’autre étant constituée par le cimetière et une parcelle entre le cimetière et le Bd St Jacques.
D’autre part tous les terrains à céder à NEXITY, actuellement constructibles sur 1 000m2, le deviendraient sur 400, 500 m2 et moins après la révision du plan local d’urbanisme (PLU) valorisant ainsi la construction des terrains vendus à NEXITY.
OR, IL Y A UN PROBLEME : Lors de la réunion du conseil municipal du 24 septembre 2012, le représentant de la municipalité a parlé d’un prix de vente des terrains communaux, au promoteur privé, sur la base de 50 à 80€ du m2. Après la viabilisation des terrains cela pourrait aboutir à un prix totalement équipé de 80 à 120€ du m2.
Or, le terrain constructible, actuellement vendu à Maule, au bout d’Agnou, beaucoup moins central que le secteur près du cimetière, l’est sur la base de 200€ du m2. Pourquoi la commune ne le vend pas sur cette même base ? est-ce normal ?
D’autre part les mairies ne peuvent vendre du terrain communal qu’après avis du Service préfectoral des Domaines. Au conseil municipal du 24 septembre 2012, il y a 5 mois, il a été décidé « de consulter le service des Domaines pour réaliser une estimation officielle du bien concerné ».
Cette demande a certainement été faite mais après ce délais de 5 mois : silence radio sur une éventuellement réponse qui intervient généralement après 2 à 3 mois.
D’autre part dans sa lettre aux Domaines la mairie s’est-elle basée sur le zonage actuel (1 000 m2) ou a-t-elle bien précisée que l’on envisageait de passer ces terrains en constructible sur 500m2 ou moins ? car dans ce cas la valeur au m2 est beaucoup plus importante.
Enfin, les Domaines ont-ils répondu ? Si oui pourquoi ne pas communiquer cette réponse ? C’est un acte public que tout Maulois a le droit de connaître.
Ce projet d’urbanisation pose vraiment beaucoup de questions, affaire à suivre….

C’est ainsi que ce lotissement et son manque à gagner fait poser beaucoup de questions à la rumeur publique, à l’heure même où les restrictions impératives de budget sont évoquées au Conseil dans le Débat d’Orientation Budgétaire... Il est grand temps que les Maulois se réveillent. Aux prochaines élections peut-être ?

Daniel Briatte

(1) Le texte exact de son rapport est (page 52) : "Je donne un avis favorable au projet, mais assorti de 3 réserves. je rappelle que si toutes ces réserves ne sont pas levées par la commune, l’avis sera considéré comme défavorable."
Il s’agit de 3 réserves concernant :
- la rédaction du texte de la révision,
- de l’étude de circulation,
- et surtout de l’assainissement des eaux pluviales.
CETTE RÉSERVE EST IMPORTANTE, ET LE MAIRE S’EST BIEN GARDE D’EN FAIRE ETAT.


Vous avez une question, une suggestion ?

Utilisez l'onglet "contact" en haut du site

L'équipe de Maule21 se fera un plaisir de vous répondre en ligne dans les meilleurs délais

Derniers articles
Accueil du site | Contact | Mentions légales | | visites : 89827

Suivre la vie du site Archives  Suivre la vie du site Les éditos précédents