Maule 21

Nouvel Editorial (mars 2014)

lundi 24 mars 2014 Daniel BRIATTE

A Maule rien de nouveau...

Les résultats du premier tour des élections municipales viennent de tomber. Si la France entière montre une agitation certaine, Maule conforte son apathie. La comparaison entre 2008 et 2014 est confondante de stabilité. Le socle de gauche reste imperturbable aux alentours de 25 % alors que la droite, qui n’ose toujours pas s’appeler UMP, reste sur ses 75 %. Seule petite variation, les votants ont été plus nombreux cette fois ci (62,5 % contre 56,9 % en 2008) mais c’est pour se retrouver dans les « blancs ou nuls » (3,22 % contre 0,98 % en 2008)
Cerise sur le gâteau, le PS stupide à offert un boulevard à l’UMP. En montant une liste abracadabrante sans les meneurs bien connus qui ont de l’expérience et du fond, le PS ne pouvait que se prendre une raclée et offrir une victoire sur un plateau à une droite apparemment triomphante mais qui n’a pas fait mieux que d’habitude. J’aurais bien voulu voir les résultats d’une liste unique développant considérablement les abstentions, ou, pourquoi pas, une confrontation UMP/FN qui, au regard des dernières élections où ce dernier était présent à Maule, n’aurait pas manqué de piquant...
Quoiqu’il en soit, ce n’est pas aux braves Maulois qu’il faut en vouloir, c’est à l’élite, ici plus nombreuses qu’ailleurs, qu’il faut reprocher de ne pas avoir eu le courage de désigner un meneur de qualité, honnête et sincère pour prendre en main sérieusement le développement et le rayonnement de notre cité pour enfin la sortir de la médiocrité ambiante.

Circulez, il n’y a rien à voir !

Daniel Briatte


Vous avez une question, une suggestion ?

Utilisez l'onglet "contact" en haut du site

L'équipe de Maule21 se fera un plaisir de vous répondre en ligne dans les meilleurs délais

Derniers articles
Accueil du site | Contact | Mentions légales | | visites : 80492

Suivre la vie du site Archives  Suivre la vie du site Les éditos précédents