Maule 21

Q 32 Protection contre les orages

mardi 4 mars 2008 Maule21

Question n° 32

Le 7 Mai 2000, à l’occasion d’un orage, une coulée de boue a dévalé la RD45 ainsi que la Cauchoiserie. De nombreux riverains habitants ont eu des dégats dans leur maison et leur jardin. Des coulées de boue identiques ont eu lieu à plusieurs reprises dans le passé.

Une étude proposant des solutions, réalisée par un habitant qualifié de la commune a été remise à la municipalité dès 2000. Le COBAMAH a élaboré également un document préconisant des aménagements essentiels. A ce jour, l’aménagement des bouches d’égout sur la RD45 ainsi que la mise en place d’une canalisation sous le Boulevard Saint Jacques ont couté une fortune, et ont certe amélioré partiellement la situation mais ne permettront pas d’éviter de nouvelles coulées de boues prévisibles avec l’évolution climatique actuelle. D’autant que bon nombre de ces bouches d’égout sont inefficaces car mal situées et dans l’impossibilité de capter les écoulements de boue (exemples : bouches d’égout situées sur un caniveau qui est plus de 20 cm plus haut que le caniveau opposé, ailleurs, le flux d’eau et de boue emprunte une trajectoire due à la vitesse et à la forme de la chaussée qui ne passe pas devant les bouches d’égout, ...).

Votre équipe envisage-t-elle de réaliser rapidement ces travaux d’aménagement en amont : bacs de retenue, nervures sur le sol pour retenir et ralentir la boue dans les chemins d’accès aux champs, mise en place de haies, bref appliquer les préconisation des experts vieilles de plus de 5 ans...?

PV (Nom rendu anonyme par Maule 21)

— Envoi via le site Maule 21 (http://www.maulexxi.com/) —

Réponse :

Nous ne savons pas pour vous, mais nous, quand nous ne sommes pas du métier nous avons tendance à faire confiance aux professionnels. Si des travaux "qui ont coûté une fortune" ont été réalisés, c’est sur des études d’ingénieurs qualifiés qui assurent que ces travaux doivent protéger Maule pour des orages à fréquence décénnale. Et la solution trouvée a été bien moins coûteuse que celle préconisée au début de l’étude qui consistait à changer l’égout de la rue d’Orléans.
Restent évidemment les fréquences cinquantennales voire centennales. Les études du COBAHMA que nous n’avons pas de raisons de remettre en cause, font l’objet, comme vous le savez bien, de controverses de la part des exploitants agricoles et d’autres associations et n’ont pu, pour ces raisons, encore aboutir. Nous avons le ferme espoir de trouver un espace de dialogue constructif et finir par imaginer des solutions acceptables par toutes les parties concernées. Si tel n’était pas le cas, la mise en responsabilité de la Commune l’obligerait à appliquer des procédures réglementaires plus contraignantes.


Vous avez une question, une suggestion ?

Utilisez l'onglet "contact" en haut du site

L'équipe de Maule21 se fera un plaisir de vous répondre en ligne dans les meilleurs délais

Derniers articles
Accueil du site | Contact | Mentions légales | | visites : 80495

Suivre la vie du site La FAQ  Suivre la vie du site Archives